Un sommet sur le climat très remarqué

Le Swiss Energy and Climate Summit (SwissECS) initié par l’AIB il y a 10 ans est aujourd’hui l’une des principales conférences de Suisse sur les questions climatiques, mais aussi un tremplin pour des idées innovantes.

 

« J’aime participer au SwissECS. C’est désormais la manifestation qui nous permet d’échanger nos points de vue sur les questions climatiques et énergétiques », affirme la conseillère fédérale et ministre de l’énergie et de l’environnement Doris Leuthard qui décrit en ces termes le Swiss Energy and Climate Summit. Un sommet qui a effectivement connu un grand succès dès ses débuts.

C’est en 2007 que l’Assurance immobilière Berne (AIB) fonda un Forum climatique national à Thoune, à l’occasion de ses 200 ans d’existence, car « le réchauffement climatique constitue le plus grand défi de notre temps », comme l’expliquait à l’époque Ueli Winzenried, président de la Direction. En tant qu’assureur de dommages dus aux éléments naturels, l’AIB est directement confrontée aux conséquences du changement climatique. « C’est pourquoi, nous voulions et tenons à sensibiliser la population sur la question de la protection climatique », précise Ueli Winzenried.

En 2012, l’événement a été déplacé à Berne sous son nom actuel Swiss Energy and Climate Summit (SwissECS). Le colloque a lieu de nos jours au Kursaal de Berne et le Forum climatique est devenu un sommet sur le climat et l’énergie au rayonnement international. À ce jour, plus de 300 oratrices et orateurs du monde politique, scientifique ou économique ont contribué à sensibiliser le public sur les questions climatiques et énergétiques et le transfert des connaissances dans ce domaine. Parmi eux, Al Gore, ancien ministre des affaires étrangères américain et défenseur de l’environnement, Tony Blair et Gerhard Schröder, deux anciens chefs de gouvernements, ou encore Muhammad Yunus, Prix Nobel de la paix. Mais des activistes ont aussi pu faire entendre leur voix, tel que Lewis Pugh, le Britannique, qui fut le premier humain à parcourir au Pôle nord la distance d’un kilomètre à la nage, pour attirer l’attention sur la fonte de la calotte glacière. En 2017, l’ancien secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a tenu un discours remarquable. L’ancien conseiller fédéral Adolf Ogi et Ueli Winzenried lui ont ensuite remis le Lifetime Achievement Award du SwissECS (photo) pour le remercier de son inlassable engagement.

Parallèlement, des technologies novatrices des domaines du climat et de l’énergie sont présentées chaque année. Nombre d’entre elles sont ensuite transposées avec succès dans la pratique : en 2008, par exemple, les visiteurs ont pu découvrir en exclusivité la première voiture électrique du fabricant américain Tesla. L’idée de maison à zéro émission, présentée par l’ancien professeur à l’EPFZ Hansjürg Leibundgut au sommet sur le climat, est désormais mise en œuvre dans plusieurs bâtiments n’émettant pas de CO2.

L’ancien secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon s’est exprimé lors du SwissECS 2017 sur la politique mondiale et son influence sur l’avenir de l’énergie et du climat. Dans un entretien accordé à l’AIB, il a évoqué ses propres efforts pour contribuer à la protection de l’environnement et donné des conseils aux propriétaires de maisons pour économiser de l’énergie.

Voir le discours de Ban Ki-moon

Voir l’interview de l’AIB avec Ban Ki-moon

Ces dix dernières années, de nombreux orateurs réputés se sont exprimés dans le cadre du SwissECS. Notamment Al Gore, ancien ministre des affaires étrangères américain (2007) et défenseur de l’environnement, Lewis Pugh, aventurier et nageur de l’extrême (2009) ou encore Gerhard Schröder, ancien chancelier fédéral (2012). Les interventions les plus marquantes des dernières années, comme celle de Tony Blair, ancien premier ministre de Grande-Bretagne (2015), de Sylvia Earle, océanographe et exploratrice pour la National Geographic Society (2016) ou de Ban Ki-moon, ancien secrétaire général de l’ONU (2017), peuvent être regardées ici.

SwissECS 2015 : voir entretiens vidéo

SwissECS 2016 : voir entretiens vidéo

SwissECS 2017 : voir entretiens vidéo